Les capitalistes se canibalisent

Les ultra-riches sont des malades mentaux  

À l'instar de Étienne Chouard, c'est aussi ce que je pense depuis de très nombreuses années.  J'ai cependant une version un peu différente de M. Chouard.  Il y a de nombreuses années, lorsque l'économie était prospère, je touchait probablement de deux à quatre fois le salaire moyen d'un employé dans une usine par la vente de mes tableaux (je suis artist-peintre depuis 1982).  J'avais emplement de quoi vivre aisément pendant plusieurs années. Je n'avais plus à m'inquiéter du loyer, du chauffage et de la norriture.  Cet état de fait me donnait un exquis sentiment d'invulnarébilité, d'immortalité presque.  C'est alors que je compris que l'argent, c'est la représentation symbolique de l'énergie (nourriture, chauffage, bombe atomique, etc. ).  Sans argent dans notre société, c'est la mort !

Mais cette tromperie face à la mort est bien éphémère.  Après un certain temps, la réalité de la fin ultime revient nous hanter.  Une psychée ayant connu un moment d'euphorie lors d'une bonne récolte voudra, tout comme dans le cas d'un drogué, rescentir encore une fois cette formidablement tromperie.  S'installe parfois un "plus ce sera meilleur, et encore plus ce sera encore plus meilleur que bon !"  

Il faut un jour se rendre à l'évidence si on ne veut pas faire de la catégorie des fous:  non, l'argent ne nous rendra pas éternel sur terre.


Étienne Chouard est titulaire d'une maîtrise en droit à Nanterre (1980), Il est enseignant en économie-gestion et droit fiscal et par la suite professeur d'informatique au lycée Marcel-Pagnol à Marseille. Il est consacré comme un des blogueurs les plus influents de France en 2006.

Retour à l'index
¶¶¶Désabonnement
¶¶¶Déclaration de
confidentialité
effondrement-economique
.com
 ¶¶¶  Livre Survivre dans un monde en décrépitude
¶¶¶ ¶¶¶
¶¶¶
¶¶¶ ¶¶¶
Mise à jour:
19 octobre 2014